.MOI

L'Internet des Objets en Chine

6/3/2017 Il y a plus de d’objets connectés en Chine que partout ailleurs dans le monde. En tant que plus grande puissance industrielle mondiale avec plus d’usines que n’importe quel autre pays, la Chine est bien placée pour diriger la transition vers l’internet des objets (IoT).

En 2016, la société GE a établi une « fonderie numérique » à Shanghai. Plusieurs entreprises chinoises ayant l’avantage de connaitre les spécificités locales ont également établi des « fonderies » équivalentes, ces fonderies ayant pour but l’interconnexion des très nombreuses machines industrielles chinoises et de permettre aux fabricants chinois de fabriquer et commercialiser des objets destinés à l’IoT.

Des progrès ont également été réalisés pour faciliter l’expérience utilisateur. De nombreux objets sont désormais connectés par l’application WeChat. Cette application de réseau social peut aussi servir à contrôler des dispositifs divers tels que des systèmes d’éclairage domestique, ainsi que des caméras de surveillance et des serrures de portes. Le système peut également être utilisé pour payer des factures.

Malheureusement, la technologie n’est pas sans problèmes. Il y un manque de standardisation globale concernant le nouveau protocole IoT à bande étroite. De nombreuses entreprises ont souffert du ralentissement économique et n’ont pas les moyens de connecter leurs dispositifs au nuage. Les usines chinoises n’étant pas aussi avancées technologiquement que leurs homologues occidentales, une évolution vers un système plus avancé pourrait s’avérer difficile/ plus longue à mettre en œuvre.

Malgré les avancés récentes, il semblerait que les consommateurs chinois devront attendre encore un peu pour que leur réfrigérateur puisse contacter directement le supermarché pour son réapprovisionnement.

A lire également :

← The Internet of Things in China

March 6, 2017 There are more things connected to each (...)

.БГ – nouvelle extension BG en caractères cyrilliques →

6/3/2017 Au début du mois de février, Register.bg, qui (...)
.MOI
ICANN ACCREDITED REGISTRAR TMCH OFFICIAL AGENT VERISIGN ACCREDITED REGISTRAR RESTENA (.LU) ACCREDITED REGISTRAR CENTRANIC ACCREDITED REGISTRAR AFNIC ACCREDITED REGISTRAR EURID ACCREDITED REGISTRAR NOMINET ACCREDITED REGISTRAR FICORA ACCREDITED REGISTRAR RIGHTSIDE ACCREDITED REGISTRAR DONUTS ACCREDITED REGISTRAR ZA CENTRAL REGISTRY ACCREDITED REGISTRAR ZA CENTRAL REGISTRY : .AFRICA ACCREDITED REGISTRAR

Droits des détenteurs (ICANN)
Politique de suppression de domaine expirés
Conditions de service proxy
Conditions Générales de Vente
Conditions Particulières Noms de domaine
Réclamations